Voyage aux îles Canaries

Après le succès des deux voyages organisés aux îles éoliennes, c’est avec un grand plaisir que je vous fais parvenir tous les documents relatifs au prochain voyage organisé par la régionale APBG de Limoges :
Découverte géologique de deux îles des Canaries : La Palma et Tenerife ! aux vacances de Toussaint 2020.
Le géologue encadrant la sortie qui sera notre guide durant tout le séjour est Hervé Bertrand, professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Certains d’entre vous ont eu l’occasion de l’écouter lors d’une conférence sur les îles éoliennes en janvier 2019 à Limoges. En outre, à La Palma, nous serons aussi accompagnés par un guide local.
Vous trouverez en pièce jointe toutes les informations relatives à ce beau voyage !
(pièce à télécharger avec le lien indiqué : http://grosfi.ch/XYeEYDFcUYB)
ATTENTION : L’adresse pour renvoyer votre inscription est le 20 rue Labordère
Vous trouverez  une version allégée du document à la fin de cet article.
Les inscriptions doivent être réalisées avant le 1er mars 2020 car nous devons réserver au plus vite les billets d’avion et la montée au Teide sur Tenerife.
Pour que votre inscription :
– Soit par courrier, envoyez le bulletin d’inscription à Sylvie Chatelus à l’adresse indiquée (attention celle indiquée précédemment était erronée, il s’agit bien du numéro 20 rue Labordère) accompagné d’un chèque.
– ou bien par mail et virement : envoyez votre bulletin d’inscription complété, par mail à l’adresse mailto:apbglimoges.canaries2020@gmail.com et  vous recevrez un RIB en retour de mail pour réaliser un virement banquier pour les frais d’inscription.
En espérant vous retrouver aux Canaries,
Céline Proch
Présidente de la Régionale APBG de Limoges
INFORMATION et INSCRIPTION POUR LE VOYAGE AUX ILES CANARIES :

Conférence : « Pourquoi envoyer ses graines se perdre au gré du vent ? » P.H. GOUYON

Samedi 23 novembre 2019, Maison du département de Corrèze, Tulle.
Conférence : « Pourquoi envoyer ses graines se perdre au gré du vent ? ».

Après une assemblée plénière à Tulle, ayant réunie plus d’un quart des adhérents de la régionale; plus de 60 personnes, adhérents ou non, enseignants ou non, se sont retrouvées pour assister à la conférence de Pierre-Henri Gouyon à l’hôtel du département de Tulle, laissé très gentiment à notre disposition ce samedi 23 novembre par le conseil départemental de la Corrèze.
Cette conférence avait lieu dans le cadre de la quinzaine de la biodiversité organisée par LNE (Limousin Nature Environnement) et comme le thème de cette année était « les ailes de la biodiversité », nous avions demandé à PH Gouyon de parler de la dissémination des semences, sujet qu’il a merveilleusement traité dans son exposé.
Ainsi, à partir de l’exemple de chardons méditerranéens qui ont envahi l’Australie mais aussi la Californie, et en s’intéressant aux proportions de graines dispersées et non dispersées dans une population naturelle, PH Gouyon a mis en évidence qu’un taux de migration, compris dans une certaine gamme, était absolument nécessaire pour qu’une espèce se maintienne dans le milieu :  » une mare, où se trouve une certaine espèce de grenouille que l’on souhaite protéger, qui se trouverait entourée par une barrière étanche, cela mènerait non pas à la sauvegarde de l’espèce en question mais à son extinction ! »
Il a mis en évidence des concepts fondamentaux pour la biodiversité tels que la dynamique des paysages, la dynamique des métapopulations dans les paysages et ceci dépend absolument de la migration.
Les notions de stabilité d’un écosystème et d’échelles ont été clairement expliquées et la conférence s’est terminée par « un plaidoyer pour la complexité » car les mécanismes qui permettent de comprendre le maintien de la biodiversité ne sont pas des mécanismes simples ! et nous ne pouvons plus aujourd’hui nous contenter de simplifier les choses pour en parler car les choses simples ne sont pas celles qui nous intéressent pour répondre aux problématiques actuelles !
La conférence s’est poursuivie par des échanges extrêmement riches entre les auditeurs et PH Gouyon, échanges fort appréciés par l’ensemble des participants.
Merci à tous pour ces bons moments de partage de connaissances et échanges constructifs !
Une chose est sûre, c’est que cette délocalisation en dehors de Limoges est une véritable réussite et nous la réitérerons !
 
Céline Proch

PH. GOUYON, le conférencier avec C.PROCH, présidente de la régionale.

Le public de ce samedi après-midi.

Céline Proch accompagnée de Cathy MAZERM, membre de Corrèze environnement, vice-présidente de Limousin Nature Environnement (LNE), co-organisateur de cette conférence dans le cadre de la quinzaine de la biodiversité 2019.

 

 

 

 

 

Journées Nationales 2019

Les journées nationales de l’APBG viennent de s’achever, elles ont regroupé près de 400 enseignants de toute la France et ont été extrêmement riches !
Les conférences, toutes plus intéressantes les unes que les autres, ce sont enchaînées durant 2 jours et demi, la journée d’hier a permis de découvrir des nouveautés auprès des fournisseurs de matériel et des éditeurs, et deux Inspecteurs Généraux sont venus parler et échanger sur la réforme du lycée.
La régionale de Limoges était bien représentée avec 11 adhérents présents, l’ambiance était comme d’habitude excellente et nous n’avons qu’une hâte, c’est d’être aux Journées de l’année prochaine qui se dérouleront du 13 au 15 novembre 2020 et qui auront pour thème « Observer, modéliser et prévoir en SVT.
Les 9 enseignantes de SVT de la régionale de Limoges
un amphithéâtre bien rempli avec une forte proportion de jeunes collègues
une partie de la régionale présente aux JN, heureuse d’y être !
c’est avec plaisir que nous avons retrouvé notre géologue de la FST, Alexandra Courtin-Nomade

Conférence, « Pourquoi envoyer ses descendants se perdre au gré du vent ? » P.H. Gouyon.

Conférence organisée par la régionale APBG de Limoges, Limousin Nature Environnement et Récréasciences, avec la participation du département de la Corrèze

Samedi 23 novembre 2019, à 15h30
Amphithéâtre du Conseil départemental de la Corrèze, à Tulle

ATTENTION vous avez bien lu, la conférence se déroule à Tulle !

Pourquoi envoyer ses descendants se perdre au gré du vent ?

De nombreuses plantes disposent de structure permettant de favoriser la dispersion de leurs graines. Quand on y pense, c’est extrêmement risqué. Une graine qui tombe au pied de sa mère aura des chances de trouver un environnement favorable alors que celles qui s’envolent risquent fort de tomber dans un milieu hostile. Comment l’Évolution a-t-elle conduit à ces stratégies ? Quelles en sont les conséquences en termes de démographie et de diversité ? P.H. Gouyon abordera ces questions d’abord sous un angle théorique général puis il présentera les effets observés en analysant des résultats d’études naturalistes sur les chardons du genre Carduus.
Cette conférence s’inscrit dans la thématique de la quinzaine de la biodiversité 2019 qui a pour thème « les ailes de la biodiversité » et elle répond aussi aux nouveaux programmes de lycée.

L’affiche à télécharger

Fête de la Science 2019, la fin.

La Fête de la science 2019 est finie !

L’équipe de l’APBG et de la SGL (ci-dessous) a accueilli de nombreux visiteurs cette année. Le Kaolin est toujours une source d’intérêt en limousin. Et la maquette ci-dessous a eu un franc succès !
Les scolaires du vendredi ont pu écouter les informations avisées de Sylvie (ci-dessous). De nombreux groupes se sont succédés. Mais l’exposition était ouverte à tous les publics dès le samedi et les retours ont été très positifs.Merci à tous et à l’année prochaine pour la Fête de la Sciences 2020 !!

Fête de la Sciences 2019

La fête de la Science 2019 a débuté aujourd’hui, partout dans l’académie et la régionale de l’APBG, aux côtés de la SGL ont animé un stand dans un lieu chargé d’histoire à Limoges, le musée Adrien Dubouché. Quel meilleur endroit pour évoquer les voyages du kaolin au travers d’une exposition réalisée en 8 kakémonos et animés avec une maquette très démonstrative, appréciée des plus jeunes mais aussi des adultes.
 Aujourd’hui et demain sont plutôt consacrés aux visites des scolaires alors que samedi et dimanche, le musée sera ouvert gratuitement et vous pourrez ainsi, seul, en famille, ou entre amis, découvrir le stand mais aussi ceux d’autres associations. Venez nombreux profiter de ces animations ! »
– explications à un petit groupe d’élèves de primaire par Christiane et Sylvie – Inauguration du village des Sciences par les officiels, jeudi 10 octobre 2019

Introduction à la Cristallographie par Julien Lebocey


La première conférence de l’année scolaire s’est déroulée à l’amphithéâtre de la cité scolaire Léonard Limosin et a rencontré un vif succès puisque celui-ci ne contenait plus que quelques places de libre. Cette conférence pluridisciplinaire sur les cristaux a été co-organisée par Récréasciences (représenté par Armelle Dutreix), la Société Géologique du Limousin (représentée par son président François Husson) et la régionale de l’APBG (représentée par sa présidente Céline Proch) et fut l’occasion pour Julien Lebocey de transmettre sa passion pour les minéraux en utilisant différents supports (maquette, échantillons de minéraux démonstratifs…) ce qui fut apprécié par les auditeurs.

Merci à lui

CONFERENCE : Une brève histoire des cristaux, introduction à la cristallographie, par J. Lebocey

Conférence organisée par la régionale APBG de Limoges, la SGL et Récréasciences

Mardi 1er octobre 2019, à 20h30
amphithéâtre de la cité scolaire Léonard Limosin de Limoges
(accès piéton par la rue des clairettes)

Une brève histoire des cristaux, introduction à la cristallographie
par J. Lebocey (auteur du « Minéraux, le guide des passionnés »)

Après un bref historique de l’évolution des connaissances sur les cristaux, et un rappel sur leurs contextes de formation, cette conférence de Julien Lebocey, rédacteur scientifique pour les éditions du Piat, se propose d’aborder quelques aspects basiques de la cristallographie, de la notion de maille à celle de classe de symétrie. Quelques échantillons représentatifs pourront être manipulés en fin d’intervention pour illustrer les propos.

Ainsi, en utilisant des connaissances mathématiques, physiques et chimiques pour expliciter des matériaux géologiques, cette conférence rentre parfaitement dans le cadre du nouveau programme d’enseignement scientifique en classe de première (en particulier la partie 1 traitant de l’histoire de la matière).
Il s’agit donc d’une conférence pluri-disciplinaire ouverte à toute personne intéressée par le sujet et a fortiori à tout enseignant de sciences, quelque soit la discipline enseignée.


Réforme

Retrouver tous les liens et toutes les informations sur la réforme sur le site de l’APBG de Nantes.

Au fil de l’eau, entre Glane et paléo-Vienne, formation du 14 juin 2019

Au fil de l’eau, entre Glane et paléo-Vienne, formation du 14 juin 2019

Voici le »ressenti » d’une participante à la journée de formation du vendredi 14 juin 2019, journée de formation co-organisée par la régionale APBG de Limoges et l’Inspection d’académie de Limoges. (Rédaction : Erica Chantepie; Photos : Céline Proch).

 

De bon matin avec un beau soleil, une trentaine de participants se sont retrouvés pour la journée de formation ayant pour objectifs de travailler sur les thèmes des nouveaux programmes de seconde : érosion, sédimentation, paysage, biodiversité et exploitation des ressources par l’Homme.
La journée a démarré avec le rappel du programme, la prise de connaissance des documents mis à disposition (pour la journée et pour après) et des consignes pour le bon déroulement de la journée.
Le départ de la « ballade » a débuté avec Y. Brizard qui a présenté le site du barrage du Gué Giraud à Saint-Junien. Les présentations toujours plus intéressantes les unes que les autres se sont enchaînées tout au long des arrêts sur le site de plusieurs hectares et ainsi nous avons pu découvrir l’histoire et les richesses insoupçonnées de cet ancien site de barrage démantelé et réhabilité dans le respect de l’environnement pour les habitants de Saint-Junien ou encore les visiteurs occasionnels.

Certains stagiaires « connectés » ont pu tester de nouvelles applications avec leurs portables dans le but de diversifier les outils d’études possibles et d’utiliser un système d’informations géolocalisées (SIG) via l’application « AuGEO » d’ESRI pour une utilisation sous ArcGIS Online.

 

En fin de matinée, après quelques rappels sur l’érosion du granite, la poursuite de la visite du site à l’étude s’est faite au fil de l’eau avec une arrivée sur une petite plage le long de la Glane. C’est à ce bel emplacement que E. Joussein nous a présenté les possibilités d’analyse d’une eau (de rivière ou de robinet) à l’aide de petites manipulations simples. Nous avons pu profiter de cet échange pour tester et comparer nos eaux respectives.

 

Nous aurions pu poursuivre cette matinée très instructive et très agréable mais l’appel du ventre nous a rappelé à l’heure … nous avons donc migré vers une pelouse à graminées pour partager un repas convivial accompagné d’un café – gâteaux bien apprécié avant de rejoindre les voitures.

Après un court transfert vers la carrière des Séguines, nous avons revêtis les équipements de sécurité nécessaires : gilets jaunes et casques sont de rigueur sans oublier les bottes plus que recommandées.


La visite de la zone s’est organisée en ateliers par groupe des 11-12 participants qui ont tournés toutes les 45 minutes. Les trois ateliers proposés ont permis de découvrir différents aspects :

– avec C. Leprovaux nous avons visité et abordé les spécificités des différents sites permettant le processus d’exploitation par les carriers
– avec E. Joussein nous avons abordé les aspects géologiques des observations de terrains dans la carrière ; cet atelier a eu une note spéciale au vu des risques de perte de bottes dans les argiles détrempées mais heureusement, aucune perte n’était à déplorer en fin de journée…
– avec G. Labidoire nous avons pu découvrir la biodiversité qui s’installe dans ces lieux particuliers comme par exemple les hirondelles de rivage qui viennent nicher dans les parois verticales. Les discussions autour de la gestion du site ont été nombreuses.

Après ces différents ateliers, la journée touche à sa fin et nous nous sommes regroupés autour de la présidente de la régionale de l’APBG pour clôturer et remercier chaleureusement les intervenants qui nous ont subjugués tout au long de la journée.
(Rédaction : Erica Chantepie; Photos : Céline Proch).

Articles plus anciens «